tribunal-justice-juge

Tele-Mediation®

Parce que la médiation est le moyen le plus simple, le plus rapide et le moins couteux pour résoudre vos litiges.

justice-numerique

La médiation en général et plus particulièrement la médiation conventionnelle constitue une opportunité extrêmement intéressante, afin de résoudre les conflits de manière simple, rapide et peu coûteuse. Il s’agit d’un mode de résolution des conflits (MARC) qui devrait se développer pour le plus grand bénéfice des justiciables.


Face à une justice engorgée, qui est devenue paralysée à la suite de l’arrêt de son fonctionnement durant le confinement, la médiation permet, grâce à ses atouts, de répondre de manière efficace à une situation préoccupante devant la lenteur de la justice, situation devenue désespérée pour les demandeurs après le confinement.
Vous trouverez ci-après une sélection d’articles traitant de la médiation.

Pour en savoir plus sur notre offre, cliquez ici.

Lemonde.fr : le 17 octobre 2017 : Par Jean-Baptiste Jacquin
Face à une justice civile débordée, la médiation devient un marché convoité

Les modes alternatifs de règlement des différends ont le vent en poupe. La concurrence s’aiguise entre les professionnels du droit alors que tout le monde peut se déclarer médiateur.


Les Echos Executives : DELPHINE IWEINS : Le 21/09/2017
Les avocats se positionnent sur le marché de la médiation

Les entreprises encore dubitatives quant à la médiation vont-elles être rassurées ? Arguant leur secret professionnel et leur déontologie, les avocats ont bien l’intention de se saisir du marché.


La base Lextenso
La concurrence s’aiguise sur le marché de la médiation

En pleine expansion depuis plusieurs années, la médiation est devenue un véritable marché où les différentes professions du droit se retrouvent en concurrence. C’est dans ce contexte que le Conseil national des barreaux a annoncé fin septembre l’inauguration de sa plate-forme dédiée aux avocats médiateurs.


Le Figaro.fr : Publié le 4 juin 2020 : Par Paule Gonzalès
Le grand bazar de l’informatique judiciaire

ENQUÊTE – Alors qu’un demi-milliard d’euros sur cinq ans a été injecté en 2017 pour créer de nouveaux logiciels à destination des juridictions, les outils incomplets s’empilent.


« Face à une justice débordée qui a bien du mal à remplir sa mission de trancher les conflits pour apaiser la société, le gouvernement veut encourager les modes alternatifs de règlement des différends. « Il faut développer puissamment la conciliation et la médiation », a affirmé la garde des sceaux, « Nicole Belloubet, le 5 octobre 2017.


« La France a été l’un des premiers pays à promouvoir la médiation judiciaire avec la loi de 1995, mais celle-ci représente encore moins de 1 % des modes de résolution des différends », détaille Chantal Arens, Première Présidente de la Cour d’Appel de Paris.


« La médiation conventionnelle, efficace mais peu utilisée » : AFJE 23/07/2019. Pourtant, les bénéfices de ce mode amiable de résolution des différends sont nombreux : gain de temps, coût maîtrisé, excellent taux de réussite, maintien des relations commerciales…


Ainsi, la médiation conventionnelle affiche un taux de réussite quasi insolent : 82 % des médiations conventionnelles débouchent sur un accord.
« Contrairement aux idées reçues, la médiation n’est pas réservée aux litiges de faible importance, balaye Pierre Charreton. Au contraire, elle se prête particulièrement bien aux conflits où les enjeux sont significatifs. C’est même là qu’elle a le plus de sens, qu’elle est la plus nécessaire et la plus utile. »
Le taux de réussite n’est pas le seul avantage de la médiation conventionnelle qui s’impose comme une véritable alternative à la procédure judiciaire. « Passer par un procès est bien souvent un engagement perdant-perdant, estime Pierre Charreton.


Pour François Pinon, la médiation présente l’avantage de n’avoir aucun inconvénient ! Comme Pierre Charreton, il loue la rapidité et l’avantage financier. En effet, une médiation coûte, dans 44 % des cas, entre 3 000 et 6 000 €, selon le CMAP.


Association Nationale des Médiateurs
Publié le 27 mars 2020

C’est le moment d’expérimenter !

Chères adhérentes, chers adhérents,
Le confinement nous amène à utiliser de plus en plus le numérique. C’est le moment de l’expérimenter pour la médiation. Certains de nos groupes d’analyse de pratiques continuent sous cette forme, pourquoi pas les médiations elles-mêmes ?


Justice.gouv.fr
Inspection Générale des Services Judiciaires

Rapport sur le développement des modes amiables de règlement des différends


Stratégie.gouv.fr
Discours et pratiques de la médiation entre citoyens et administrations

%d blogueurs aiment cette page :